Matins de riens

J'aime les matins. J'aime y être seule. Je suis dans mon monde, souvent pleine d'énergie et surtout d'utopies.
Sans utopie, pas de vie jolie, moi je dis...

Dimanche matin, dimanche de riens-merci.

Je vais entre cuisine et balcon, tranquille. Je pense à toi, je prends quelque clichés tout bêtes, pour partager.
Aimer la solitude et le partage. Pas toujours facile, hein ? Alors quand c'est tout simple....

Le balcon redevenu accueillant avec la douceur du temps.



Non, ne me dis pas que j'ai fait cramer (si, si carrément...?) ma plaque de céréales-maison, mon indispensable du petit-dejeuner.

Des céréales ( une base de flocons d'avoine + d'autres dont l'épeautre), des fruits secs, sel, sucre, un chouia de farine
et,  pour mêler le tout, de la belle huile et de la mélasse ou/et miel chauffés tout doux.

Et là j'avais de la purée de noisettes. Souvent je mets de la pâte de dattes ou de figues.

Gloubi-glouba, jamais le même, au four, juste ce qu'il faut..Restes à côté Lôlà...ne pars pas rêver sur le balconnet !!


Dedans y'aurait bien une soupe en vue...

J'y mettrai les restes d'épinards d'hier.
Oignons, carottes et poireaux bio
de mon panier de cocagne.

Le régal...


Pendant ce temps, y'en a un qui se la coule douce aussi, mais sous la table...


Matins de riens, pas chagrin, et chat câlin. Et puis, dis donc, c'est quoi là qui se balance dans le vent ? Hum...




.