27 févr. 2010

Son retour

Cela fait huit jours maintenant qu'il est tout à fait revenu.
D'abord le matin, il est venu me retrouver, mais timide, pas encore assuré.
J'ai guetté, j'étais là pour lui. Je pense qu'il le savait, je pense qu'il était prêt.

Le temps ne l'aidait guère. Parfois doux, parfois dur.
Comment faisait-il pour savoir quel serait le bon moment ?
Notre météo...Celle des grands amours...

Et puis il y eût ce soir là. Exactement le 20 février, exactement.
J'étais sur le balcon mais à peine, car il faisait presque zéro, un pull ne suffisait pas.
Il valait mieux rentrer, s'abriter de ce frimas.

Et puis, juste au moment où je passais la porte-fenêtre, je l'ai entendu.
Sûr de lui cette fois.
Mon coeur a tréssauté.

Il est là il est là ! Ai je crié dans la maisonnée.

Je suis allée chercher le poncho, celui qui est au dos du fauteuil en osier où je fais tout, face au dehors.
Il faisait très froid mais j'ai tenu bon. Comment ne pas être là, à l'écouter chanter
rien que pour moi ?

Je suis là, je t'admire. Je suis restée debout, frigorifiée, mais sans bouger, avec les yeux tendus vers l'horizon. Vers les hauts pins, vers les toits.

Ton premier concerto du soir. Le renouveau de la vie dans ce chant. Tant de souvenirs et d'émotions grâce à toi. Si tu savais... tout ce que je ne dis pas...


Maintenant, tout à fait, tu t'es installé à nouveau dans ma vie. Ta place.
Plus moyen le matin d'écouter la radio. J'ouvre la fenêtre, tu entres dans la chambre.
La journée sera transformée.Avec toi les lumières des couchers de soleil sont réapparues.
Le ciel fait le beau et moi je ferai la belle pour toi, mon bel oiseau.


Une vie sans toi ? Non, je ne veux même pas y penser, jamais l'imaginer.

..........


Un très grand Merci aux amis des merles qui m'ont confié leurs photos

Nicolas de Sauvagement bon
Haude des escapades photographiques
Stéphanie des yeux dans la nature

Vraiment merci, cela m'a beaucoup touchée.




9 commentaires:

Mystère a dit…

Moi aussi j'adore écouter les merles chanter le soir, j'ai une "merlette" qui vient manger des graines sur la fenêtre avec les mésanges et les sitelles, comme elle est curieuse elle jette souvent un oeil à l'intérieur pour voir ce qui se passe dans la pièce ...

Gilsoub a dit…

héhéhé,j'ai un jardin à merle et à grive que de jolie chant :-)

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'ai une passion amoureuse pour les merles et les merlettes et comme vous j'attends éperdue les premiers chants si beaux qui ont commencé ici il y a une bonne semaine. C'est un oiseau que j'adore et afin de ne rater aucun des chants mélodieux j'aime à dormir la fenêtre ouverte afin de me réveiller au son de leurs mélodies. Il arrive que dès quatre heures du matin un petit courageux pousse quelques trilles. Et ils sont si beaux et sympathiques dans leurs sautillements. J'aime beaucoup votre blog (il est dans mes favoris).

Lôlà a dit…

Merci les amoureux-merloux.

J'aime les A.
les A. Mi
qui M
venir ici
Merci.

La Licorne a dit…

Euh...je mettrai un petit bémol à ce concert de louanges...sur ce beau chanteur...

Le merle est aussi un effronté, un affamé, un ventre noir qui se jette avec un appétit féroce...sur mes fraises et mes groseilles, ne m'en laissant qu'une portion infime !
Leurres, épouvantails, filets, rien n'y fait !
cela fait des années que ça dure...il vient avec tous ses copains, en plus...je n'en peux plus...je maigris à vue d'oeil, je dépéris...

Alors...qu'il aille chanter chez vous, Mesdames, qui le trouvez si sympathique !
Je vous l'envoie dès demain ! :-)

Lôlà a dit…

Il faut faire ami-ami et hélas c'est sans doute qu'à part toi il n'a pas d'aussi bonnes choses à se mettre sous la dent à côté...?
Tu as de la chance d'avoir un jardin..Plantes lui plus de baies, des framboisiers, des arbres fruitiers, pas de vieux pommier chez le voisin ?
Un stage de fabrication d'épouvantails en vue ?
Bon, allez...je te l'adopte, c'est d'accord.

Claire Fo..... (mais pas Fontaine) a dit…

Un Merlin l'enchanteur, chanteur de vie viendra plus tard chez moi faire son nid.Patience.....

croukougnouche a dit…

le matin il commence à avoir des gazouillis ,mais n'ai pas vu vraiment qui cuicuitait...
tu connais le merle noir d'Olivier Messiaen???, piano+ flute :
http://www.youtube.com/watch?v=PYNU0fDagnQ

Epamin' a dit…

Joli, joli cet hommage au noir siffleur...
Mais, au fait, ça me rappelle mon petit billet sur ce zoziau...
http://epaminondas-lesesperluettesdepamin.blogspot.com/2009/06/zoziau-ou-turdus-merula.html


(Rigolo: le mot que je dois taper pour valider mon message c'est "peruch"!)