Tempête !

Voilà...D'abord un grand rayon de soleil qui faisait danser les ombres sur mes murs...


Et puis! Tempête!

J'ai quitté mes pinceaux pour marcher vers la mer.
Plus j'approchais, plus le vent grondait...

Au détour du chemin, elle était là tumultueuse enragée déchainée j'ai vraiment cru m'envoler dans le tumulte des bourrasques sifflements écumes vent qui plie le corps l'horizon zébré haché mer immense couleurs vertes grises acier eau blanche de rage mer vivante imprévisible jamais pareille qui offre les surprises goût salé sur les lèvres




Au retour , le vent fouettait la vitre et moi j'ai repris l'encre pour peindre mon calme intérieur



Malou

Articles les plus consultés