19 oct. 2009

Les Arbres d'ailleurs




Arbres d'ailleurs qui m'ont fait rêver et mesurer le temps qui passe !

8 commentaires:

une marline sous son caillou a dit…

houlala les arbres qui emprisonnent les murs , nous on connait ca , ici.ils vont meme a les devorer, les asphyxier de leurs racines etrangleuses.. un vrai roman noir..

Lady Isa a dit…

J'M bcp la 1ere photo... avec les buis champignons et les arbres à l'allure de pom-pom girls ;-) !

PS: merci pour la jolie anecdote laissée sur mon dernier post.

Le Curieux a dit…

Bonjour les filles, vos arbres sont superbes, j'aime bien le dernier. Bon mardi à vous deux

la tortue légère a dit…

A tous les jolis visiteurs des Tortues, merci !

Sacha a dit…

J'aime beaucoup la première photo" pour la topiaire sans doute " et pour la sérénité qui s'en dégage avec son petit air de toile impressionniste
Bonne soirée
A++Sacha

Lily a dit…

Revisitant la maison vendue de mon enfance après quinze ans d'éloignement, j'ai constaté changements sur changements. Tout avait été modifié, les portes, les fenêtres, les allées, les haies, etc. Mais subsistaient les arbres, debout et fiers, témoins d'une histoire. Un noyau de pêche que mon grand-père avait enterré à quelques mètres de la maison était devenu un fort bel arbre adulte. Émotion ... Oui, ces grands frères nous font mesurer le temps qui passe.

Anonyme a dit…

De passage en Isère durant quatre années, je me souviens ne pas avoir quitté mon appareil photo afin de garder les racines des arbres...
Certaines racines, énormes, imbriquées, élégantes parfois, s'affichaient sur les murs de ma maison, prés de la mer.
Ici, les racines sont petites, à fleur de terre...
L'histoire des arbres....

La tortue legere a dit…

Elles sont belles vos histoires d'arbres et de vies. Emouvant partage, la tortue bat des ailes.