Comme un grand



Le petit garçon était tout frêle et comme la mer était loin ! Il était sur le sable, tout en haut de la plage. Comment faire pour remplir d'eau son seau ?
C'est un bout de chemin, immense.
Je l'ai vu prendre son courage à deux mains.
Avec son seau et son tee-shirt rouge il a marché tout droit , silencieux, sans se retourner.
D'abord hésitant, apeuré, je l'ai vu se redresser et ne plus regarder ses pieds, mais relever la tête pour regarder devant, loin.

Et face à l'horizon, arriver, comme un grand.