Affiche et croquis , cadeaux

C'est un petit défi agréable. Faire des dessins, des peintures pour un groupe d'amis.
Une bannière-poster, comme l'année dernière, ou des petits tableaux.
Peu importe. Mais il y a quand même un thème car c'est un groupe qui se réunit deux fois l'an autour de leur expérience de travail dans les camps khmers entre 1983 et 1990.

Ils s'étaient perdus de vue pour certains, et ils se sont retrouvés depuis quatre ans. Ils ont fondé un groupe et l'expérience dans ces camps les a tellement changé, forgé, qu'ils ont plaisir à se retrouver, voir ce qu'ils sont devenus et se souvenir de cette époque.
Rassembler des données, des photos, des archives, travailler ensemble pour peut être créer un livre.

Ils sont entre douze en vingt à passer un week end ensemble. Je ne fais pas partie du groupe, c'est Lui qui en est. Mais il y a vraiment des copains là dedans et j'aime bien leur offrir quelque chose, même de loin.

Comme l'année dernière, j'ai ressorti le rouleau de papier peint blanc.

Je suis partie de deux envies

- le krama. C'est l'écharpe traditionnelle khmère. On en trouve de toutes sortes, des plus simples en coton à carreaux blanc et une couleur...jusqu'aux plus sophistiquées, multi-colorées, fines ou épaisses. La traditionnelle de base est portée par tous les paysans. Elle a aussi été, hélas, le symbole des khmers rouges responsables du génocide. Le krama noir et blanc fut presque leur drapeau.
Ce temps est révolu. L'écharpe est demeurée une constance dans l'habillement.

J'en ai plusieurs, de diverses couleurs, dont cette petite, fine, rouge.
Posée comme ça on dirait un torchon, mais je vous assure que non.





- une photo d'une khmère dans une rizière. Je la tiens d'un magazine, j'avais fait une photocopie il y a vingt ans. Je ne l'avais pas encore ressortie du carton à dessins !



Je me suis mis en tête de peindre en fond un morceau de krama rouge. Ce ne fut pas très facile, pas extraordinaire mais expérience intéressante. Je crois que reproduire un tissu est vraiment difficile !

Bon, voici quelques étapes.
L'ensemble est sympa, c'est le but, il n'y a pas d'enjeu de qualité, de jugement, c'est pourquoi je le fais, sans complexes. Sur le croquis, la partie corps près du panier serait à reprendre, ainsi que la forme du panier, entre autre. Par contre je suis contente du krama sur la tête.

Bref, c'est un premier jet. Avec ces amis, l'avantage est que tout le monde est toujours content au final ( personne ne m'a rien demandé)  et moi j'apprends toujours quelque chose.




.










.
Je ne sais pas du tout ce que je vais faire d'autre.
J'aime assez le format rouleau de papier peint qui s'emmène facilement aussi.
J'aimerais recommencer des mandala. L'année dernière j'en ai fait plusieurs sur papier cartonné, en petit format-cadeau. En faire un sur ce grand format ? En forme de rectangle comme un jeu de l'oie...ouïlle ça se complique !



.


Articles les plus consultés