Une maison, des arbres, un chat. Auvergne

Voici en vrac les peintures et croquis de mon séjour auvergnat dans la grande belle maison à garder, avec son jardin comme un bois et la chatte qui a surveillé tous mes coups de crayons et de couleurs.

Le cadre se prêtait à bien des égarements. Le silence, la grandeur des chênes, les chevaux dans le pré voisin comme un trou dans le paysage de cinéma.



.



.


.


.

.







.

.

 Ce grand chêne je l'ai d'abord copié, en m'emmêlant dans les branches. Bigre dessiner un grand arbre ce n'est pas une mince affaire !


Puis j'ai fait un arbre en m'inspirant librement de lui.




.

.


Sous sa surveillance j'ai croqué la belle féline





.
Plus bas, la ville de Clermont-Ferrand est vivante et inspire aussi.



.

.



.



.




.


.

.


.

.


J'ai laissé toutes mes peintures aux amis qui m'ont prêté leur maison.
J'ai ramené chez moi les trois dernières qui attendent une suite, sans doute.





Je m'étais fait un petit carton-atelier mobile. Gouache, aquarelle en tubes et de l'huile blanche. Colle, papiers, livres, carnets-documents où peindre directement. Rien ne m'a manqué. Ce carton n'est pas encore défait. 

Je digère mon retour.
Et Elle
.

me manque.


Articles les plus consultés