Il pluie je dessine. Le déluge et d'autres cieux où j'aimerais

Les mandala disais-je hier ?
J'ai regardé sur le net. Bien sûr ce n'est pas pour moi cette régularité mais l'idée du début " the seed" et les huit rayons, ça m'a plu



Alors hop deux petits essais rigolos

.




;











.









.



J'ai pensé aux oiseaux migrateurs car la fête pour laquelle ces créations sont destinées regroupe des gens qui sont partis travailler loin puis revenus.
Quand on a cela en soi, partir n'est pas difficile. 
C'est revenir qui l'est, surtout sur le plan professionnel. Les missions, les responsabilités et les contenus, pour lesquels on part à l'étranger sont beaucoup plus intéressants que ce qu'on trouve en rentrant , en salarié banal.
Par contre c'est beaucoup plus stressant et difficile, en tout cas pour moi ce le fut.

Revenir est très dur.
J'ai choisi de le faire en 1997, cessant tout projet de travail en association de solidarité, cessant tout projet d'expatriation.
Je voulais reprendre la vie en France. Ma mère était malade et je voulais me rapprocher d'elle. Je ne voulais pas apprendre sa mort par un coup de fil, comme cela avait été le cas pour mon père.
J'ai repris mes marques ici. En long et en large. Etudes, boulots, déménagements.

Au jour d'aujourd'hui j'en ai fait le tour. Je n'ai pas le courage de refaire mes valises, mais si on me demandait d'être du voyage j'en serais ravie. Je serais ravie de m'expatrier. Ce qui me manque le plus c'est d'être étrangère quelque part, de voler de découvertes en découvertes, d'être à côté de la plaque, de renverser mes valeurs, mes habitudes et mes modes de pensée et surtout de noyer mes oreilles dans une langue étrange et lointaine.

C'est peut être à tout cela que je pensais en peignant ce croquis. C'est peut être pour cela que je l'aime énormément. Esquisse  née de marques de taches au hasard et brossée en deux coups de stylo et pinceau chinois.


Autres créations-cadeaux  faits ce jour. Toujours en lien avec les goûts des amis concernés, et des photos trouvées sur leur site.



.






.