Mes chats bleus

.


.
.
.



J'avais peinturé des bandes de couleur pour terminer une palette de gouache et j'avais idée de l'utiliser pour croquer ce chat sur son bateau.

J'avais comme envie que le corps soit traversé par les bandes de couleurs ou du moins de ne pas toutes les recouvrir.
J'ai esquissé au crayon noir et pastel blanc. J'ai peint à l'acrylique et remis du pastel et du crayon ensuite.

L'ensemble de la peinture était moyen, j'ai raté la partie gauche de la photo. J'ai voulu tenter l'éblouissement du soleil sur le rebord du bateau. Laisses tomber c'est archi dur. 


Donc j'ai sauvegardé ce qui se tenait et ressemblait à quelque chose.



Les touches de fuschia sont bien, je trouve, et c'est marrant car je n'ai vu cette couleur, pourtant bien présente dans les bandes du fond,  qu'après avoir fini.

 Je l'ai alors valorisée, par touches, au pastel.

Pendant qu'on peint on ne voit pas ce qu'on fait, on est ailleurs.






J'aime toujours mettre du bleu sur les chats. Pourquoi les chats bleus n'existent pas en réalité ? Je me le demande. C'est une couleur pour eux.

En ce moment les bleu-vert-jaune me tentent. Il se trouve qu'en acrylique j'aime mon bleu et mon jaune. On peut les marier de mille façons.


J'ai ce fond à travailler. J'avais devant moi une magnifique carte postale de Vincent Van Gogh.



a suivre ?...




.