Ainsi fonds fonds font

Donc, lundi j'avais tartiné des fonds, vous vous souvenez ?
Trois fonds dont un grand, avec pigments violets et rouge et gouache blanche.

Le grand est tombé à l'eau, non je veux dire, bof bof, il a été découpé et recyclé ( cf précédent article) mais bof bof.

J'ai décidé de cesser les impro vaseuses et de reprendre des modèles. Je suis allée à la médiathèque et j'ai fouiné dans les livres jeunesse. Cela aurait été un rêve de créer des albums pour enfants. Le choix est aujourd'hui extraordinaire, c'est un enchantement d'y découvrir des ouvrages et leurs illustrations.

Parmi les livres empruntés, celui ci 


Et cette page m'inspirait



Allez Hop !


.
Ce qui est chouette c'est que mon fond travaillé en atelier est constitué de plusieurs matériaux. Enduit et colle, par exemple, ce qui fait qu'il y a une matière épaisse que je peux gratter pour en laisser apparaître des touches,  sous les nouvelles couches de peintures.

Le dernier fond a eu moins de veine, j'ai tenté un genre d'étang avec des nénuphars...pas interessant dans son entier. Je continue de ne pas faire attention quand j'improvise : je mets le sujet au milieu, une grosse fleur, par exemple. Exactement ce qu'il ne faut pas faire. Et je ne m'en rends compte que trop tard.



En bonus, puisque vous êtes sages, le bonus fin-de-palette et je fais une fixette sur les vases et les potiches.


Encre et gouache, une association que j'aime beaucoup.

A part ça, dans trois jours je suis où ?

Ben au Salon de la revue à Paris. Avec l'équipe de Scribulations, de l'atelier d'écriture. Nous présentons notre recueil de textes 2012.



.
Des poèmes ( ci dessus une calligraphie d'un de mes poèmes), des textes courts, des contes, des textes longs, des rêves, des illustrations....





C'est du sérieux !
En vente 10 euros...10 euros pour une revue annuelle, c'est pas chèèèr ma brave dame, c'est cadeau il est beau mon tap....euh mon Scribu !!....Il suffit de m'envoyer un courriel, vous le recevrez chez vous.