déco déco








Le bordel des bureaux, c'est mon truc.
Si je viens chez toi ne me dis pas " fais pas attention, ..Oh là là c'est le bordel !" Tu vas m'agacer et je vais te répondre "non mais tu rigoles ?"

Un bureau, un atelier = du bordel. Comme 1 et 1 font....ben... font.
Bon là j'avoue, que je me répands pas mal, faut que je fasse gaffe de temps en temps parce que même moi je vais finir par trouver ça imbuvable.

Mais ce matin c'était " on tapisse des conserves". On colle des bouts de fleurs sur des pots. C'est facile et rigolo avec la colle à tapisser.

.

.
Et puis on coupe les fleurs d'anniversaire et on les suspend sur le mur bleu. Sur ce mur il y a des pages de calendriers que j'affectionne particulièrement, que j'avais gardées depuis des années. Est-ce que c'est juste moi ou bien des fois, quand même, tu trouves qu'il y a des illustrations sublimes dans les calendriers que tu t'offres et tu les gardes ? Non, tu ne fais pas dans les beaux calendriers ? Non, tu n'as pas un genre de chose jolie avec des mois dessus, accrochée au mur. Bon. Moi si.
Vrai , ça doit être génétique alors. Et je ne te raconte pas la tronche du calendrier des postes de ma mère Alzheimer dans sa fin de vie chez elle. J'aurais aimé le garder. Je ne sais pas où il est passé. C'était devenu une mappemonde des années, un Barnum des jours passés. Elle ré écrivait les jours sur les calendriers périmés, mettait du stylo partout, raturait, entourait Une oeuvre d'art. Brute.

Je n'en suis pas là. Je punaise vulgairement les photos que j'aime. On a aligné en vertical ces photos de terrasses et vérandas en bois, d'architectes américains, de préférence au bord de l'eau. Ces photos me font rêver et il y a un petit bout de réalité qui est venu se coller malgré moi dans cette maison aux grosses planches de bois clouées au mur, blanches en haut, bleues en bas. Alors ça va.


.

Articles les plus consultés