Mars en janvier

.

J'ai terminé "Kafka sur le rivage" de Murakami. Un voyage. Une autre vie.

Je reprends Rosa candida. Un voyage aussi. J'en aime beaucoup certaines parties, rocambolesques, avec un style minutieux et ciselé que j'ai aussi trouvé chez Murakami, mais tout autre chose.

Sur le canapé-chocolat je lis.
.
.
.
.
Dehors je regarde le soleil, affalée sur le canapé, un coussin sur mon ventre, un coussin sous mes pieds. Le soleil, ce voyageur. Il rend le ciel bleu, il emmène mes bagages. Il gonfle les ruisseaux de l'eau de neige. Il fait mars en janvier. Il me fait rêver de contretemps et marées, de mars en janvier, de mai en juillet, d'années en années, de maintenant à plus tard, ailleurs.
.