10 févr. 2010

Où est l'hiver-soleil ?

 
C'est quoi cet hiver là ? 
Qui est soit féroce soit doux ?
Où est mon hiver glorieux et lumineux ?
L'hiver au cou serré dans ses mailles sous un soleil tout blanc.

Cette année il est sous les nuages, caché, agité.
Quand il tombe du coton, là il redevient joyeux, vivant, dans les yeux.
Et puis quand il fait doux, je croise des bandes de moineaux au carrefour, dans les petits jardins, qui me font du baratin. Alors on ne sait plus, un coup on rêve de fleurs, un coup on glace sur place.

Aujourd'hui c'est vent et froidure. 

Avec le thé, 
j'ai fait le gâteau
d'oranges
et
d'épices


 de Cléa, dont je vous avais parlé le 2 décembre. 
Il faut prendre soin de soi.

Il faudra que j'aille là haut, dans le bastion de l'hiver, là où il fait le beau.
Col roulé dans ses paluches, dans ses monts et merveilles au loin, il est bien  installé.
Je ferai la biche en traîneau



Au bout de cette route il n'y a plus rien que la route blanche quand l'hiver tient ses promesses.
Alors on est seul avec lui, les pieds dans sa mousse.
C'est cela que je veux.
C'est comme cela qu'on l'aime et non pas à pleurer sur mes carreaux pendant que les volets claquent, 
au gris, au rien.
Non, c'est du soleil qu'on veut et des flocons bien ronds.
On ira voir, nous verrons bien...


20 commentaires:

Marcus a dit…

Un peu long à mon gout cet hiver.
Même l'arc atlantique charentais est privilégié par rapport à d'autres régions de France, il me tarde quand même de voir revenir les beaux jours. En attendant, les jours rallongent, c'est déjà ca.
Ici aussi, le thé est de rigueur.

C'est dans la maison que ça condense comme ça ? il faut faire marcher la VMC.

Lôlà a dit…

Ah ben tiens un Marcus de sortie ! C'est gentil ça de passer boire du thé avec moi !

Anonyme a dit…

Tiens bon poétesse : le feu vibre à l'intérieur ! mabes

Marcus a dit…

La neige me frise les moustaches, il en est tombé à Poitiers ce matin.

Olivier de Vaux a dit…

C'est là, en bas à gauche, entre les deux arbres qu'il faut dresser la table, la recouvrir d'une nappe blanche, y poser deux chandeliers dorés, allumer les bougies, mettre le couvert pour deux. Un moment inoubliable avec le chant du givre et la caresse du vent. Les hôtes de la forêts viendront tous au rendez-vous!

Epamin' a dit…

Entre le billet de Lôlà et le comm d'olivier, on aurait presque envie d'aller se geler les doigts de pieds, tout là-haut!
Jolis, tous vos mots et belles, les photos!

La Licorne a dit…

Hiver pluvieux, hiver venteux...
ou hiver froid et blanc ?
J'crois bien qu'on n'est jamais content...et qu'ailleurs c'est toujours mieux !

Mais j'aime bien tes mots qui nous emmènent loin de la grisaille et des vitres qui perlent et qui coulent ...sur un éléphant "pas si gris", lui...

De belles photos, de belles pensées...le soleil ne devrait pas tarder !

Léna a dit…

Je crois que je n'ai jamais autant apprécié un hiver comme celui ci...neige...thé auprès du feu...un vrai bonheur..;et en plus avec les jours qui rallongent...carpe diem !!!!

une marline sous son caillou a dit…

je pourrais en dire autant, sauf que nous ce n'est ni neige ni verglas mais pluie et vent tropiquaux.. qui ,même s'ils sont salutaires pour la végétation,nous cachent notre bleu jaune brillant d'en haut!! il me tarde de sentir ma peau cuire un peu...
et j'aimerais bien aussi me rouler dnas ces beaux tapis blancs et entendre le craquement étouffé de la neige "compressée" sous mes pas !!

croukougnouche a dit…

gla-gla-gla ! tu as raison..
aujourdhui il y a eu du soleil , mais grâce au mistral!!
alors double gla-gla!!!
oui au thé , au miel et aux chats-bouillottes..

Nicolas (Sauvagement Bon) a dit…

Alors que j’étais le premier à croire que le bout du tunnel hivernal était proche, c’est reparti pour un tour. Mais ne serait-ce pas un hiver « normal » dont on aurait simplement oublié la couleur ... blanche forcément !
Texte et photos magnifiques.

Gilsoub a dit…

Souvent l'on me gronde, mais je dis enfin un vrai hivers, avec du gris et du froid, du soleil et du blanc (bon ok, cette année, il y a déficit certain de soleil! si, si ce sont les stats de dame météo qui le disent!) bref un vrai hivers qui va re-remplir un tant soit peu nos nappe phréatique, un hivers qui auras quelques ravages dans les vermines qui attaquent nos jardins, un hivers qui auras enfin permis à la nature de ce mettre quelques mois au repos avant de repartir de plus belle. Un hivers qui nous feras d'autant mieux apprécier le retour des beau jours et du printemps :-)
Et pis l'on n'est que début février bref encore en hivers monsieur Marcus ;-)

Anonyme a dit…

Qui a dit "A la saint Blaise (2 février), l'hiver s'apaise" ? J'ai l'impression que c'est reparti pour un tour. Aujourhd'hui, neige encore, presqu''un temps de blizzard à Paris. Mais que c'est beau, tous ces arbres givrés dans ta campagne... La première photo en bas à gauche du "patchwork" est magique...

Lôlà a dit…

Merci pour vos jolis commentaires, de poètes et d'amoureux de la nature telle qu'elle est.
J'ai hâte de voir de la grosse belle neige de montagne, je vous en dirai des nouvelles.
Ici, en Drôme, on a toujours des saisons très marquées mais toujours sous la lumière...Cette année c'est hiver-nuages.
Pour les gens d'Ouest..c'est sûr, c'est enfin l'hiver vrai.
J'aime les saisons d'ici. Comme je l'ai déjà écrit, elles m'ont beaucoup manqué quand je vivais vers l'Orient. Profitons , profitons de la nature naturelle !!

mayacook a dit…

Si froid mais si beau chez toi...tiens bon...avec de telles douceurs ça devrait passer plus facilement ;)

Anonyme a dit…

Miam, j'mangerais bien un p'tit bout de gateau, il m'a l'air délicieux...

la Mère Castor a dit…

Nous verrons beau.

Lôlà a dit…

Voilà un brin de soleil, j'en veux plein demain samedi pour affronter les moins moins moins...degrés...là haut!!
Le gato --> faut aller voir au 2 décembre... je ne m'en lasse pas il y a de la mélasse et du miel et de l'orange et de la cannelle et du gingembre et et...le thé était aux épices aussi !!

Anonyme a dit…

Tous les mots que je lis me font penser à Meaudre où nous allions voir un copain.
Il faisait moins 23, on a bu l'apéro vin blanc du Nord sur la terrasse.
Mais avant, nous avions parcouru la neige, le soleil et ses multitudes de paillettes lorsqu'il neige...Beau.
Au bord de la mer, au sud, l'hiver ne sait plus ce qu'il doit faire : partir, revenir...

Il gèle partout et les mouettes hurlent.

Isabelle.

Lôlà a dit…

Merci Isabelle de me donner toujours l'air de la mer de chez toi...les mouettes se gèlent les oreilles aussi, je vois !