8 févr. 2010

Je suis méchante

Il m'a offert un cadeau et j'ai récidivé dans la méchanceté. Je suis horrible, vous allez voir.
Nan...
Si.

Avec les cadeaux, j'ai longtemps eu un problème. Un problème comportemental et linguistique.
Sans blagues ??
Si.
Non, en fait, c'est très simple, je n'aime pas ouvrir mes cadeaux en public. Petite, c'était une corvée, une gêne, quasi douloureux comme truc. J'aimais mieux remercier moultes fois comme il faut mais attendre, attendre d'être seule ( enfin !) pour les ouvrir comme je voulais et en faire et en penser ce que je voulais , sans témoins.
Ca se soigne ton truc ?
Non. Enfin, si. En fait, vous voyez l'histoire, c'est juste que je trouve ça épouvantable quand le cadeau il est bof, bof ou plouf, plouf.
Pourtant je sais mentir allégrement mais quand c'est moi qui mène la danse. Dans l'impro "d'une ouverture de cadeau qui te plaît pas et qu'il faut faire comme si", je suis très mauvaise. Je dis les mots mais j'ai l'impression de jouer faux, d'être transparente. Cela me met mal à l'aise, envie de fondre dans le trou de souris d'où je viens, là , dans le coin.

Quel soulagement de trouver en Asie des gens civilisés pour lesquels c'est la tradition de n'ouvrir ses cadeaux qu'"après" !!...Enfin des gens qui savent vivre, qui savent ce que c'est que de perdre la face ! Plutôt se faire hara-kiri. Oui.

Bon, en général je sais me tenir et j'ai appris à passer l'épreuve mais avec LUI, je suis terrible. Je suis....
Ben , par exemple, pour mon premier anniversaire ensemble il m'a offert une robe.
Une robe !? Waouh !
Non. Pas Waouh.
Bon, je ne sais plus trop mais c'était un truc en synthétique, long , fluide, d'une couleur beigeasse avec des petits motifs noirs.
On ne se connaissait que depuis six mois. Je l'ai regardé et je lui ai dit :
" Tu me prends pour ta mère ?"
Nan !
Si.
K.O debout , il s'en souvient encore, et de la petite musique dans sa tête qui disait " J'y crois pas ! Non mais je vais plus lui faire de cadeau si c'est comme ça.."
Oui mais voilà, vous savez comment c'est...

Pour mon récent anniversaire il est arrivé guilleret et fier avec une plante dans les bras.
Waouh !?
Nan, Bof.
Une plante de ouf. Une sacrée plante, une belle plante dans un beau pot-seau en métal, ça le seau, j'adore.
"Regardes elle vient d'une autre planète, elle a aussi des fleurs un peu folles,
c'est pour toi !"  Bon, jusque là, tout va bien, chez nous ces mots là ce sont des compliments.
Hum...que je dis. Hum, moui...

Il est content. Moi je, ben je ..Ben il ne le sait pas le pôvre mais ce genre de plante est très connotée "années 70" dans ma tête. Ma mère en avait, ses copines aussi, avec toutes ses plantes "caoutchouc" qui grimpaient au mur.
Je vais pas lui refaire le coup de la robe mais la phrase que j'ai en tête c'est :
" Mais je suis pas ma mère !!"
Nan ...
Si.
Alors je fais la moue, enfin, je fais rien, et le bof bof chez moi, il le sent à trente kms à la ronde.
Donc : Plouf. Véxé, forcément.
Bon, pourtant à y regarder de près, y'aurait comme un message, je suis sûre, à y trouver dans cette foutue plante...

Mais, bon, le mal est fait, il rigole jaune et moi je suis toute crapotée à l'intérieur ( mais merde il faut faire comment !!?!!)
Et surtout quand, plusieurs heures après, sortent de ma bouche des mots à épines :
" Non, elle est jolie cette plante, tu pourrais peut être l'emmener au boulot ?"
........
Oui. Horrible, horrible, méchante et Cie, par ici, c'est ici. Oui.
Quelques heures après j'entends :  "C'est dégueulasse de dire une chose pareille, non mais, de toutes façons je te ferai plus jamais de cadeau."
Que voulez vous faire ? Vous savez ce que c'est, des fois c'est...Ben y'a rien à faire.
Mais je vous le dis, moi, on va lui faire une belle place à cette chose verte et rouge.

 
Et pis le pot il est très beau. 
Reste juste à la faire geler sur le balcon l'hiver prochain, Elle, la bougresse...

 (Horrible, j'vous dis, chui horrible... )

20 commentaires:

Sacha a dit…

Lôlà tu n'y vas pas par le dos de la cuillère avec ton amoureux !doit drôlement t'aimer pour persister dans les offrandes diverses et variées ....
Par contre ouvrir ses cadeaux seulâtre j'aime aussi car c'est un instant à savourer tout à soi !par contre sous nos latitudes ouvrir ses cadeaux face aux personnes qui nous en comblent est aussi un petit moment de plaisir pour eux je pense qu'ils partagent la joie de nos découvertes ..
Bonne journée
A++++Sacha
PS: j'ai commencé la délicieuse narration de l'adoption d'un superbe bébé minette mais je ne sais plus sur quel blog tu la publies ( grrr ) je reviens ce soir et je chercherai car je veux connaitre la suiteeeeee .....

Lôlà a dit…

Tu as raison le dos des cuillères et moi...on a un problème.

L'histoire de Princesse c'est sur
"un courant d'air dans ma tête"

uncourantdair.blogspot

que tu trouves en bas de la liste de blogues.

A ++++

flo a dit…

:-D
ça me console...nous est deux ,voir trois, voir toute ma petite famille à pratiquer le "j'dis ce que je pense quand je reçois ton cadeau en plus j'en profite pour régler quelques comptes!!" ahaha
rit bien qui rit le dernier, parce que quand c'est mon tour...ça craint!
Genre d'attitude qui au fil du temps augmente la pression sur le choix du cadeau, sa raison et son appréciation...
Pour ce qui est d'ouvrir seule,je suis d'accord et je n'ai jamais d'ailleurs su ce qu'il convenait de faire pour ne vexer personne quand tu reçois un cadeau!
En famille, cette règle ne vaut pas puisqu'on vit tous ensemble et qu'on est pas toujours très délicat les uns avec les autres avec le temps!
Enfin, tu m'as bien fait rire avec ton histoire!

Claire Fo..... (mais pas Fontaine) a dit…

Horrible...ment attachante la méchante.
Mais chantes maintenant après tout c'était un cadeau-to défense.

Lôlà a dit…

C'est une histoire pour faire rire et sourire, oui. Et puis, derrière les cadeaux, il y a les histoires d'amours et d'amitiés et leurs zig-zag de vies
;)

croukougnouche a dit…

bon, ton chéri, il lit ton blog ou pas???? j'espère que non...
pour les cadeaux je te comprends , car j'ai ( et le reste de la famille dont particulièrement mes enfants, déjà adultes )enduré des "offrandes" calamiteuses d'une belle-sœur toute aussi consternante ( mon frère se sépare , et là je suis méchante je dis ouf! trois fois ouf ! surtout pour lui, mais bref!) , des cadres kitschs , des eaux de toilette pour homme atroces...des panières à pain en tissu provençal..une immonde écharpe en grosse laine marron avec un fil doré incorporé etc..
mais comme tout le monde est poli , on a toujours souri joyeusement en disant de grands mercis accompagnés des bises d'usage..
chez nous ça se fait pas trop d'ouvrir après , ça plombe l'atmosphère..
avec V., vu qu'on est un peu "atypiques " pour pas dire spéciaux, on se fait des cadeaux loufoques ( il adore les homards en plastique et les vieilles boîtes en métal ou toutes autres petites boites ou coffrets antédiluviens..) et quand il m'offre des trucs , ça va, sinon je sélectionne , mine de rien ,je glisse des petites remarques anticipées pour baliser le terrain..sinon je m'offre le truc ( genre vêtement) de sa part , et il est très content!!
Bon, et bien bonne continuation...
et pour la st Valentin, il a prévu quoi.. ( entre nous , quelle conn..cette soi-disant fête commerciale..)

Mabes a dit…

J'adôre le ton de ton blog ! J'ai eu à subir récemment un triple cadeau fait des "restes des noëls précédents", je jure que c'est vrai ou à peu près... moi qui ne suis pas non plus très "objets", j'étais consternée, à tel point que la vérité a failli sortir de ma bouche... et de vieux copains avec ça !!... Je te comprends très bien... et finalement c'est vrai que nos amis orientaux ont bien du tact ! Bises...

croukougnouche a dit…

eh! au fait , sur tes photos ,on ne voit pas le pot... comme tu dis qu'il est beau, lui, on voudrait voir!!

Lôlà a dit…

Le pot est genre bac à champagne en métal on en voit un chouia sur les dernières photos, si, si.
Pas de St Valentin Tintin, c'est de la connerie. Desfois il m'offre une plante ou un bouquet mais là... ah ah ah ! c'est rapé pour moi, hein ?
Moi, mon cadeau c'est ce billet : tout sourire et Riboule-dingue et C'est comme ça la vie qu'on est, ouaip.

Epamin' a dit…

Désolée de ne pas prendre part à ton profond désarroi, mais je suis morte de rire à la lecture de ce billet.
Il faut dire que certaines de tes expressions sont...très imagées!

L'ô, là méchante! ...un peu mais rigolote quand même!

Olivier de Vaux a dit…

Deux adjectifs pour qualifier le texte et son auteur (je refuse les e , le neutre n'est pas fait pour les chiens, ni pour les chiennes d'ailleurs) : EXTRA et LUCIDE je n'ai pas dit extra-lucide. Tout comme Epamin' j'ai bien ri en lisant ce billet qui pétille ! Voilà une bien jolie plume !

une marline sous son caillou a dit…

finalement rien ne vaut le petit billet (sonnant et trebuchant!!) afin que la personne se fasse plaisir . On a beau connaitre les gens , un faux pas est vite arrivé...

Lôlà a dit…

Rigolettons, pas de désarroi, nan , nan, je vous rassure. On rit, on rit, après le jaune vient la pluie du rire aux yeux, pour du bon--heur.

Djoz a dit…

Ma chère Lôlà,

Il est pour toi plus facile de donner que de recevoir, je le conçois très bien.

Sache toutefois que ton homme t'a offert la fleur officielle des Antilles. Rouge, elle symbolise la passion sensuelle. On l'appelle communément "la langue de feu" et elle entre dans la composition des aphrodisiaques.
Tu as hérité d'un vigoureux Anthurium ! Ah ah !

Alors, rentre tes griffes et pense à une de mes copines qui elle, a reçu un cactus pour noël ! Elle a fulminé pendant des semaines et promis de l'arroser à l'eau de javel.

Lôlà a dit…

Merci Djoz, c'est Formidable ! Je trouvais ces fleurs suggestives à point. Je suis ensorcelée maintenant, je le sens.

noèse cogite a dit…

C'est certain..il t'aime pour ta franchise:):):)
Mon mari dit souvent qu'en amour..c'est les affinités des défauts qui fait que l'on reste avec quelqu'un:)
Je crois en effet que 7 fois on tourne sa langue..peut s'appliquer:)

Lôlà a dit…

Ma langue tourne pas rond, ma pôvre, elle tourne pointu -> c'est à cause de pourquoi les malentendus !

colibri a dit…

Ha ha, j'ai bien rigolé de bout en bout, j'avais l'impression d'entendre des dialogues très, très en vogue chez moi à l'ouverture des cadeaux : le style "je ne suis pas ta mère !" (ou "ta soeur", laquelle a exactement les mêmes goûts... que sa mère !!!) a la palme d'or, même vingt ans après !... Tu sais qu'au Vietnam, on n'ouvre jamais les cadeaux devant celui qui nous l'offre, justement, pour éviter de voir les grimaces ou les faux transports de joie, la honte pour le donateur qui, évidemment perd la face !!! Hé, les petits malins, y zon tout compris ! J'ai longtemps été très vexée que mes parents repoussent d'un air négligent sur le coin de la table les cadeaux que je leur offrais dès la valise posée, je les voyais quelquefois même disparaître aussitôt dans une armoire sans que je sache jamais le sort qui leur était réservé... Ce n'est que très récemment qu'un ami vietnamien m'a expliquée cette coutume, que j'ai d'ailleurs lue aussi dans quelques guides touristiques... Le cadeau est un genre difficile, j'aborde souvent en filigrane le sujet mon blog... Quant à ton anthurium, vade retro, moi aussi je déteste cette plante (la pôôôvre !)!!!

la tortue légère a dit…

Oui, Colibri, j'étais sûre que tu avais vécu aussi cette pratique, mais c'est curieux comme elle nest guère " explicite"...Mais qu'est ce qui est explicite en Orient ? Rien, ou quasi...!

Bon la plante, je m'habitue...elle me fait sourire.

Dana a dit…

Sourire. Ben, il n'a qu'à mieux faire attention à tes goûts, à tes réflexions devant telle ou telle vitrine ; )
Bises et bonne journée.