22 janv. 2010

Mon vieil album


Mon vieil album-photos.

Tu fais partie de moi
Tu es mon mille-feuilles-mille-fois.
Tu m'étonnes encore
Je t'oublie, je te retrouve.

Dès que je te prends tu m'étreins l'âme,
je ne suis plus rien.
Tu as survécu à tous mes cartons
A tous mes mouvements de coeur et de raison.
Je te regarde et tu es à chaque fois différent.

Dedans toi il y a moi, celle que je ne connais pas.
Et dans tes pages que je tourne il y a tout le Temps.

Ma mémoire sur un radeau
Et moi passagère,
Traversée.



Lôlà

14 commentaires:

croukougnouche a dit…

émouvant ton billet..
la nostalgie monte au bord des yeux.
moi j'ai des cartons entiers de photos , que je n'ouvre que rarement,ça me met ensuite dans un état flottant pour la journée..

Lôlà a dit…

Je te comprends. Moi j'arrive à reprendre pied parfois...Mes blogues m'aident, d'ailleurs. Photographier d'anciennes photos -non numériques, avoir un nouveau regard et y poser des mots, des sourires et pas seulement des larmes.

Mystère a dit…

J'ai une tante, sans enfant, qui m'a légué ses albums photos, toute son histoire d'amour avec son mari depuis leur rencontre jusqu'à leur mort... sublime, j'avais d'ailleurs pensé à en faire un blog pour leur rendre hommage car ils ont beaucoup compté pour moi, tous les deux, mais bon ... je ne sais pas finalement... un jour peut-être... mon père, lui, garde ses photos dans un petit coffre, c'est assez merveilleux, magique, on plonge la main ... et les souvenirs remontent !

Lôlà a dit…

La main prise dans le coffre, c'est beau ça ! Merci...

Léna a dit…

"Oh tu te rappelles?"

"C'est qui là?"

"T'es sûre?!"

"..."

"(rires étouffés)"

"(...)"


"Allez, stop, on ramasse, j'ai le cafard."

Lôlà a dit…

Oui il y a un temps pour tout.
Ce n'est que maintenant que je retrouve mon vieil album avec plaisir, d'où ce petit hommage, tout simplement.
L'eau doit couler sous les ponts.

Epamin' a dit…

Ils sont tous là, devant moi, dans mon bureau, tous ces mille-feuilles-mille-fois (comme elle est belle cette expression que tu inventes!) de ma vie. Je les regarde parfois et comme toi, Lôlà, je vais de temps en temps chercher une image, je la scanne et je lui fais vivre de nouvelles aventures...
Très joli billet...

Lôlà a dit…

Cela ne m'étonne pas de toi, Epamine. Merci.

Dana a dit…

Un jour, en déménageant, j'ai égaré toutes mes photos depuis l'enfance jusqu'à la vie estudiantine.
J'en souffre encore aujourd'hui si je me souviens.
Un texte qui a noué mes tripes...
Pensées.

Anonyme a dit…

Voici presque deux ans, j'ai mis mes photos dans un carton
laissé dehors sous le temps...
j'ai déballé une partie pour scanner, voici quelques mois à peine;
celles de Roxanne, ma fille et quelques unes de moi, avant...
Pour le reste, pas touché...
Si les intemperies s'en chargent, pas mon problème...

En même temps, il y a deux ans, j'ecrivais, chaque jour, me levant tôt pour le faire;
Un besoin d'ecrire pour dire.
Trois cahiers aujourd'hui.
De tout, de Moi, de Nous, de Lui.
Je garde tout comme une pierre precieuse.

Lôlà a dit…

A chacun sa façon et en prime les contrefaçons que la vie nous imposent.
Merci pour vos passages.
Merci Dana, je suis touchée par ta première trace ici.

la tortue légère a dit…

Dans mes albums je t'y retrouve Lôlà!!
Photos qui rendent le moment soudain si présent; j'aime; j'aime les albums alignés étiquetés, les photos en vrac qui débordent du tiroir. Pourtant je ne les regarde pas souvent; tellement envie d'en prendre là, pour le moment présent: mais alors pourquoi des photos? Moi je crois que c'est une manière joyeuse de voler le moment présent, une envie d'arrêter le temps; temps suspendu. clin d'oeil il est joli ton album je t'embrasse, Malou

Anonyme a dit…

Les photos , c'est une piqure de rappel du temps qui passe et surtt de la mémoire qui s'estompe.On en a besoin, c'est comme un acte de naissance avec l'heure , le lieu le cachet de la mairie .. ça fait partie de nous , c'est notre ADN et c'est aussi comme une paire de lunettes . On les met , on les enlève , on ajuste la vision de pres de loin , sur des petits details ...et alors on se rappelle, on revoit la scene , on entend la musique et on sent toutes ces petites senteurs agreables ou non. Nos sens sont en emois . ET moi où etais -je , que faisais-je ? il y a si lgtps ...
et toi? toi ... tu es tjrs dans mon coeur ...

Lôlà a dit…

C'est beau et c'est juste..Merci...