Un route bien plus que belle et des biscuits légers.

Cet été j'ai découvert le gîte de la Jarjatte-Valgabondage. Un endroit au bout de la route, au fond du vallon de la jarjatte, à Lus la croix haute.
Une fois là, il n'y a plus que vous et la nature toute à vous. Rivière, forêts, montagnes. A pied, en raquettes, à vélo, à skis...


Pour y aller vous pouvez prendre, en train ou en voiture, l'axe Grenoble-Gap ou bien, de mai à octobre ( hors neige) vous pouvez choisir une route bien plus que belle, une route intense en émotions et toute de Drôme vêtue, qui vous en mettra plein les yeux.

Vous prenez la route qui va de Crest à Die et puis vous passerez par là...

Au gîte, Catherine vous accueillera et si vous avez la chance de déguster sa fameuse cuisine, peut être vous livrera-t-elle des secrets....Comme cette recette de biscuits légers (que j'ai un chouia modifiée).

Ce sont les seuls biscuits que je connaisse qui soient à la fois si faciles à faire et si bons !
Ils se parsèment de graines d'anis ce qui les rend sympathiquement digestifs. Des amis qui
entendaient "anis" me faisaient " Pouâh....", en associant celà à du sirupeux, sucré, et pas bon. Mais là, rien à voir, il s'agit bien de graines d'anis et tout le monde a été surpris et a beaucoup aimé.

Pour la pâte

350 grs de
bonne farine ( si vous avez de la bio aux céréales, hum...)
12 cl de
bière ou cidre ( presque un demi verre)
12 cl d'
huile d'olive ( presque un demi verre itou)
1 cuillère à café de sel

Vous pétrissez le tout quelques minutes, le temps qu'elle soit bien lisse.
La pâte est brillante, limite collante.

Dans une jatte vous mélangez 100 grs de cassonade, 3 cuil.à soupe de graines d'anis, 3 c.à.S de sésame. Si vraiment l'anis vous fait peur, vous mettez une autre petite graine, genre pavot.

Avec la pâte vous formez des petites boules que vous aplatissez dans la paume de la main pour constituer des biscuits ( grands ou petits selon votre humeur).

Vous les passez recto-verso dans le mélange sucre-graines et zou ! : sur la plaque ( avec papier cuisson) et au four 5 bonnes minutes.


Les sortir dès qu'ils sont à peine dorés car ils finiront leur cuisson hors du four.


Et là, comme Malou dimanche,
vous l'avez entendue ?,
vous direz
:

" Hum........!!"



Lôlà

Articles les plus consultés