17 nov. 2009

Un route bien plus que belle et des biscuits légers.

Cet été j'ai découvert le gîte de la Jarjatte-Valgabondage. Un endroit au bout de la route, au fond du vallon de la jarjatte, à Lus la croix haute.
Une fois là, il n'y a plus que vous et la nature toute à vous. Rivière, forêts, montagnes. A pied, en raquettes, à vélo, à skis...


Pour y aller vous pouvez prendre, en train ou en voiture, l'axe Grenoble-Gap ou bien, de mai à octobre ( hors neige) vous pouvez choisir une route bien plus que belle, une route intense en émotions et toute de Drôme vêtue, qui vous en mettra plein les yeux.

Vous prenez la route qui va de Crest à Die et puis vous passerez par là...

Au gîte, Catherine vous accueillera et si vous avez la chance de déguster sa fameuse cuisine, peut être vous livrera-t-elle des secrets....Comme cette recette de biscuits légers (que j'ai un chouia modifiée).

Ce sont les seuls biscuits que je connaisse qui soient à la fois si faciles à faire et si bons !
Ils se parsèment de graines d'anis ce qui les rend sympathiquement digestifs. Des amis qui
entendaient "anis" me faisaient " Pouâh....", en associant celà à du sirupeux, sucré, et pas bon. Mais là, rien à voir, il s'agit bien de graines d'anis et tout le monde a été surpris et a beaucoup aimé.

Pour la pâte

350 grs de
bonne farine ( si vous avez de la bio aux céréales, hum...)
12 cl de
bière ou cidre ( presque un demi verre)
12 cl d'
huile d'olive ( presque un demi verre itou)
1 cuillère à café de sel

Vous pétrissez le tout quelques minutes, le temps qu'elle soit bien lisse.
La pâte est brillante, limite collante.

Dans une jatte vous mélangez 100 grs de cassonade, 3 cuil.à soupe de graines d'anis, 3 c.à.S de sésame. Si vraiment l'anis vous fait peur, vous mettez une autre petite graine, genre pavot.

Avec la pâte vous formez des petites boules que vous aplatissez dans la paume de la main pour constituer des biscuits ( grands ou petits selon votre humeur).

Vous les passez recto-verso dans le mélange sucre-graines et zou ! : sur la plaque ( avec papier cuisson) et au four 5 bonnes minutes.


Les sortir dès qu'ils sont à peine dorés car ils finiront leur cuisson hors du four.


Et là, comme Malou dimanche,
vous l'avez entendue ?,
vous direz
:

" Hum........!!"



Lôlà

13 commentaires:

Anoushka a dit…

Une très jolie balade!
:)

la tortue légère a dit…

Ah vraiment,et quasi magique. Je l'ai faite en aout sans croiser personne, un délice !

Marie-Pierre a dit…

Superbe région!Je ne connais pas du tout la montagne...pourtant avec un mari Vosgien!
Ta recette me plait bien, mais jamais utilisé de graines d'anis...je penses que c'est à essayer!Belle journée!
Marie-Pierre

la Mère Castor a dit…

C'est beau, et merci pour la recette simple comme je les aime. (on doit pouvoir remplacer la bière par du jus d'orange, non ?)

Tifenn a dit…

je choisis cidre et garde anis! miam! (mais, pas de photo? tout est mangé?)
Sinon, waouh, paysage impressionnant, j'aurais peur moi, ici c'est plat à côté!
Et puis, tu as un prix chez moi, (LVQA)..:-)

Mabes a dit…

Merci pour ton aide !

la tortue legere a dit…

Coucou
J'ai essayé en remplaçant par du jus de pommes, bon mais différent. jus de pommes un peu fermenté, parfait. Je n'ai jamais de bière chez moi, donc exceptionnellement j'achète une bonne canette qui fonctionne pour plusieurs fois, même éventée, hé hé...et puis la bière peut aussi aller dans une pâte à crèpes.
Photo-vdo chez Malou , dimanche dernier ! J'en ai aussi une mais c'est vrai qu'ils sont dévorés à chaque fois très vite.
Non Tifenn t'aurais pas peur, c'est moi qui conduirais et tout tranquille et pas de nuit...pas comme certaines bretonnes...
;)
Lôlà

Nicolas (Sauvagement Bon) a dit…

Comme c'est amusant. J'étais également de passage à la Jarjatte au mois d'Aout pour une randonné au dessus du lac du Lauzon. Le coin est vraiment magnifique !
Cet article m'a remémoré un billet que j'avais préparé cet été et finalement jamais posté... C'est maintenant chose faite ici.

Moukmouk a dit…

fiou! c'est haut pour un ours ordinaire... mais c'est beau aussi.

la tortue légère a dit…

Bienvenue Ours Moukmouk !
Les ours ne supportent pas l'altitude ?
Sinon le plus haut col sur la route n'est qu'à 1300 mètres...et après, ours, tu peux rester dans le vallon tu auras des poissons dans la rivière et des chamois avec lesquels jouer dans les forêts ! ( et dans le gîte un chien formidable, qui sera ton guide )
Lôlà

Lôlà a dit…

Le billet de Nicolas ( sauvagement bon) sur ce coin de jarjatte est de toute beauté, un régal !
A VOIR ABSOLUMENT !

Marcus a dit…

Tiens, une vache curieuse sur la photo.
Désolé, je fais parti de ceux qui disent beurk quand ils pensent à l'anis.

Lôlà a dit…

Moi aussi pour l'anis-ette-suzette
mais pas pour les grains dorés. Mais chui pas étonnée Marcus, tu préfères le pavot ?