Chez moi

Reprise des collages

Il faut dire que j'en ai reçu un merveilleux et que cela donne envie
Il faut dire que la fin de l'année était écrasante d'anxiété et qu'il fallait d'abord s'occuper de la vie à garder, de la santé à chérir, de l'amour à accepter sous toutes ses formes, même les moches.

C'est la fée des prairies qui m'a envoyé une deuxième merveille. Elle est de plus en plus douée.




Cela fait un bail qu'on s'envoie des trucs collés et j'ai l'impression que cela a beaucoup évolué et que cette fée s'envole dans les nuages dorés.

J'aime le courrier. j'aime qu'on m'en envoie, peu importe quoi. J'aime toujours.

Merci les amies qui m'ont souhaité l'année, alors que moi je moisissais un peu dans mon jus pas très coloré.

Ce dimanche on dirait que ça me revient. Le soleil chauffe à bloc l'atelier et je me sens heureuse de découper des petits papiers. Comme une retrouvaille.

J'ai pris des photos de mes trois collages qui sèchent et de mes coins secrets.









.


.

Ci-dessous, j'ai ressorti un paquet de cartes que les amies m'ont envoyées. Pour l'atelier d'art postal qui se met en route au boulot.


Les p'tits coins du coeur


.


.



Je ne me sépare jamais de la photo ci dessous.
C'est en montagne dans un village népalais.
En fait, je prenais en photo les crêtes de l'Himalaya alentour. Et dans mon viseur apparaît cet homme comme un lutin. Un homme-arbre caméléon.
Je me dégage de l'appareil photo, et le regarde, il se marre.





Pendant ce temps, ici, vingt trois ans après, il est toujours avec moi. Il y a quelque part des humains qui partagent la terre mais vivent autrement, sur une autre planète finalement. Ce que nous avons en commun. Parfois je me le demande. Et en même temps sans lui dans son arbre, sans lui arbre-homme lutin bandit tout gris, sans lui je ne suis. Je ne suis pas tout à fait moi.

Pendant ce temps, donc, j'écris ici écoutant Vanessa Paradis. Son dernier joli disque tout fabriqué par Mister Biolay. Ces deux CD comptent des pépites, vraiment, vraiment, léger et poignant, très musical, très poétique, amoureusement, papillonement, bulles et pleurs, départs et bonheurs.

.

Articles les plus consultés