Faire le tour est interdit

Faire le tour est interdit on a juste ce besoin d'illusion on ajuste
Le thé fumait dans la montagne et d'un vent à une nuit le temps passage
Comme il flottait cette liberté on se la donnait sans chercher
Mentir vaut tout le temps pour le vivant désordre de rejoindre ce feuillage
Ce fauteuil est le tien quand tu le regardes cette histoire est entièrement
Le monde était fauteuil, s'installer sans briser les courbes
Je fais cela depuis toujours souviens-toi
L'épisode franchi il lui restait des ponts
Confondu dans l'horizon, la fumée, cette poussière transparente

.



.


.

J'ai refait ce que je fais comme si c'était toujours.
Je me demande si je ne ferai pas toujours ce que je fais. 
Des collages et des mots, des couleurs, de la colle, du temps découpé qui assemble.
Des mots alignés qui ne réfléchissent pas et qui s'étalent, comme un corps sur le sable devant la mer.
.


.