tempera tempera quoi ?

A l'origine d'avant la peinture on créait des peintures avec des pigments et du jaune d'oeuf.
Hier à l'atelier S. nous a montré comment faire. Il faut des oeufs périmés, de l'eau, des pigments, des gouttes de vinaigre d'alcool. On s'en met plein les mains, surtout quand on s'amuse bien avec les pigments comme dans un bac à sable ou une soupe de sorcière. Moi j'aime les pigments, j'en ai trois chez moi et j'adore leur odeur.

Bon là euh, avec le jaune d'oeuf périmé, la belle odeur des pigments prend la tangente.




La création des couleurs est fascinante. L'une a trouvé un beau rouge, l'autre un jaune, l'autre un vert en mêlant trois pigments. En mettant du bleu de cobalt dans mon rouge profond j'ai commencé à faire du marron moche. Pas facile...J'ai barbouillé des feuilles, cela me fera des fonds.

.

Je travaille sur un modèle d'une peinture de Montse Valdès, trouvée dans un magazine. Une jeune femme allongée. Une position pas facile et un beau visage niché dans le coude.

Après deux essais de dessin au crayon, j'ai préparé un fond avec couleurs et collages pour dessiner  dessus. Je n'ai jamais fait cela, je ne sais pas si c'est une bonne idée. C'est un essai qui va évoluer avec ajouts d'autres collages une fois l'esquisse abordée. 

Mon atelier a servi de chambre d'ami pendant quatre jours ( mauvaise idée) et je suis impatiente de reprendre mes marques dans mon nid.


 Le premier dessin tenté ( ajouts de couleur tempera en atelier, for fun)



Esquisses au pinceau et couleurs tempera


Essais sur mon fond.


.
.


Essais laborieux pour tenir les proportions. Très laborieux. Beaucoup d'erreurs encore. Visage, menton/bras sont à reprendre. Il faut aussi éclaircir et ombrer certains endroits.

Je verrai demain ce que je fais. Des pointes de gouache ou encre blanche vont arriver. Et bien d'autres choses. Et peut être ne saura-t-on plus ce qu'il y avait dessous ?
.

.