Cartonnades

Deux grands morceaux de cartons épais peints en blanc

Pour le premier j'avais une carte postale bretonne sous le nez.
C'est la première fois que j'essaie l'huile au couteau uniquement.





.

 J'y ai passé du temps, de l'énergie, du bon vouloir. Pas facile mais...

Non.

Bof.
 .

 .
Je me suis amusée.
Je cherchais quelque chose que je ne trouvais pas.



. J'ai eu envie de tout effacer, tout recouvrir.

 .


.

Et puis, non, décidément, ça ne me plaisait pas du tout. Par contre cette forme de carte postale géante m'a donné envie de coller des photos d'une autre vie, d'autres vies, loin.

Cela faisait longtemps que je voulais faire un petit montage de souvenirs.





.



.Une vraie carte postale, ça va mieux.


Sur l'autre carton un éléphant mijote mais je crois que je ne vais pas trop l'escagasser, pour l'heure il a du charme comme ça.

J'avais retrouvé une page de journal indien, j'en ai collé des bouts avant de peindre dessus.


.
.

Articles les plus consultés