Les choses qu'on approche lentement même en se détournant

.

Une belle vieille carte postale


.
Je voulais tenter ce fondu des couleurs cette atmosphère rêveuse où l'on ne sait plus ce qu'on regarde.

.

J'ai commencé par faire l'inverse. Bouh.

Le papier est épais, artisanal, fait par une amie. Il réagit presque comme un tissu.

Bon,  là ça va mieux, c'est moins pire. D'ailleurs, pour la première fois c'est mieux en vrai qu'en photo.

.

.

Même si ça n'a rien à voir avec mon envie première !

Toujours pas de blanc en acrylique, ma palette a des manques cruels, je complète avec l'huile !!

Je crois que je referai ce modèle mais en aquarelle ( là ma palette est entière au moins...).

...Et l'éléphant ( surnommé désormais Lipton) au bain ? Il prend meilleure allure....à suivre.

.