Un jour

C'est le gris un peu trop frais qu'il faut remettre deux pulls ou presque mais finalement acheter des lunettes de soleil dans la pharmacie.
C'est dans la pharmacie je rencontre une très ancienne collègue et c'est simple. On vit ici. On travaille beaucoup moins. On fait des choix.

C'est les deux étages de vieilles pierres avec les marches usées au milieu comme des sculptures. L'escalier est large, les pierres sont des murs et en haut c'est le local de l'association. Plein de pièces que chaque artiste occupe. C'est un local d'artistes amateurs ou pas, résolus de partager et de créer quelque chose aussi au village. On se rencontre. On m'offre un thé. Elle. Avec un parcours découpé aussi, car sans doute elle voulait se rapprocher de l'humain et finalement elle me dit qu'elle veut mêler la peinture et l'ethnologie. J'ai compris. On se revoit bientôt.

C'est un chat qu'on aime même si on ne le connaît pas et qui semble à bout de vivre. C'est le chagrin qui est entier de tout cela il ne s'efface rien. C'est se comprendre et se soutenir dans nos lointains. Jamais la peine n'est aussi grande parfois qu'un fer de lance contre lequel tu ne peux rien. C'est accablé, meurtri, tout détester. 

C'est encore le gris qui a pris d'assaut la journée ici.
C'est entendre la radio. Ecouter un disque. Penser et ne pas penser.
C'est le jour sans arrêts, c'est la fermeture au bout, l'éclipse de toute chose, la petite lumière bleue du haut-parleur de l'ordinateur. 

Au four du poele cuit un carrotcake de mon cru*. Elle a dit de passer dans huit jours, un soir. J'amènerai quelque chose, ai-je promis, elle a souri. Quoi amener  ? On a dit qu'on ne savait pas. Qui peut dire ce que, dans huit jours, j'aurais envie de donner et elle de recevoir ?




* pour le carrotcake, je prends la recette de Pascale Weeks "c'est moi qui l'ai fait !" qui est goûtue et légère, et je l'apprivoise selon l'humeur du jour. Je divise en deux les proportions pour un petit gateau.

2 oeufs entiers avec 150 gr de sucre ( ou moins de sucre et du miel), battus au fouet électrique

J'incorpore 175gr de farines ( de riz et/ou de blé), la levure et le bicarbonate et un demi verre d'huile

3 grosses c a soupe de poudre de noisettes, 150gr de carottes rapées, cannelle, quatre épices, gingembre, vanille et
sur ce coup là, j'ai ajouté des figues sèches en petits morceaux, une c a s de confiture d'oranges maison et une c a s de crème coco.

Il a cuit lentement, plus d'une heure au four à bois, c'était très réussi !
.