Des dessins voyagent





a envoyé cette année des cartes géantes en papier de soie qui se déplient et voyagent de destinataire en destinataire. J'ai eu le plaisir d'en recevoir.

L'idée c'est qu'elles reviennent un jour, remplies, au bercail de naissance. Mais vont elles prendre des poudres d'escampette, seront-elles noyées au milieu de l'Atlantique ou dans les eaux du Mékong ou dans une baie bretonne ? Tout cela nous ne le savons pas. Ou bien la Poste franchouillarde va-t-elle en prendre une en otage et menacer de représailles ? 

Enfin, bon voyage la carte ! Je me suis amusée sur ce coup là, un petit dessin....



J'étais donc la quatrième à mettre ma papatte dessus.
J'aime mieux les voeux en janvier qu'en décembre car en fin décembre j'ai toujours le bourdon.

Les moutons ? Sous ma fenêtre ? Bê non. Bouh, sont partis hier un peu plus loin, dans la pente au bout du champ, remarquez ils doivent être mieux parce qu'il y a quelques arbustes et il plouille, ils pourront se tasser dessous. Ce sont des valeureux, tout bénéfice pour les proprio des terrains : tonte et engrais naturels garantis. Ils me manquent déjà.

.
.